Il existe plusieurs façons de gérer l’asthme éosinophilique

Options thérapeutiques :

Médicaments ciblés

  • Injections ou perfusions visant à gérer des types d’asthme spécifiques : administration variant d’une fois toutes les 2 semaines à toutes les 8 semaines selon le médicament
  • Ciblent la source de l’inflammation des voies respiratoires

Médicaments de contrôle ou d’entretien

  • Incluent des médicaments oraux ou à inhaler administrés quotidiennement pour contrôler l’asthme, même en l’absence de symptômes
  • Aident à réduire l’inflammation de la paroi des voies respiratoires et peuvent également permettre de relâcher les muscles de cette paroi afin de maintenir les voies respiratoires ouvertes

Médicaments de secours ou à action rapide

  • Médicaments à inhaler administrés à la demande pour le soulagement de courte durée des symptômes
  • Utilisés pour prévenir ou traiter les attaques d’asthme
  • Ouvrent les poumons en relâchant les muscles de la paroi des voies respiratoires
  • Commencent à agir en l’espace de quelques minutes et efficaces pendant plusieurs heures

Corticostéroïdes oraux

  • Le médrol est un exemple et peut être utilisé pour prévenir les symptômes de l’asthme ou traiter des poussées d’asthme sévères

Vous voulez savoir
si vous souffrez d’asthme éosinophilique ?

Consultez votre médecin pour passer une analyse de sang

Consultez votre médecin pour passer une analyse de sang